Maman

maman.jpgEn ce jour, c'est la fête des mères.
Je l'avais presque oubliée. Mais sûr je suis
Que j'aurais été rappelé par mon père
A mon devoir de fils si j'avais fui.
Mon devoir? Qu'il se taise une fois, cela lui fera du bien,
Parce qu'enfin, où que tu sois, Maman, c'est ta main,
Pas la sienne, que je souhaite voir posée sur mon sein.
J'inverserais les choses?
Oui, parce que je veux m'offrir une pause.
Merci Maman, c'est grâce à toi que je pense à demain.

Ajouter un commentaire