Orgueil - Il y a deux degrés ... [Henri-Frédéric Amiel]

Il y a deux degrés d'orgueil: l'un où l'on s'approuve soi-même; l'autre où l'on ne peut s'accepter.

Henri-Frédéric Amiel

Ajouter un commentaire